Bubblestat
Châteaux



Le Haut-Koenigsbourg:   fut édifié au XIe siècle et détruit
pendant la guerre de Trente Ans. La Ville de Sélestat,
propriétaire de la ruine, en fit présent, en gage de loyauté
(1899), à l'empereur Guillaume II, qui décida de le reconstruire.
Il s'attacha alors les services d'un architecte médiéviste, Bodo
Ebhardt, qui réussit à concilier la réutilisation des éléments
restant avec les goûts de son maître et la vérité historique.

Le château de Pourtalès .  
Edifié pendant le siècle des lumières, à la limite nord de la ville
de Strasbourg, tourelles, marquises et toiture d'ardoise percée
de lucarnes confèrent à l'ensemble un charme romantique.
Metternich, Louis II de Bavière, Napoléon III et l'impératrice
Eugénie, les princes Russes, Franz Liszt ou Albert Schweitzer
furent les hôtes du chateau.
A voir si vous êtes dans la région.




Le château du Lutzelbourg :

C'est un château fondé par Pierre de Lutzelbourg au XI ième siècle
sur un promontoire rocheux dominant à 332 mètres d'altitude la vallée
de la Zorn à Lutzelbourg (Moselle). Il fait l'objet d'un classement au titre
de monuments historiques depuis février 1930.
Il est accessible depuis Saverne vers Phalsbourg via Lutzelbourg.



La Volerie des Aigles:  au château de Kintzheim, un spectacle
impressionnant, de grands rapaces en liberté.
A ne pas rater, si vous êtes dans le coin.





Le Dabo:
  (14 km de Wangenbourg, en Moselle).
Le rocher du Dabo est un site magnifique, que vous verrez mieux à partir
de la route entre
La Hoube et Haselbourg. C'est un détour, mais il en vaut
la peine! Lieu de villégiature, Dabo est
chargé d'histoire. C'est ici que,
dit-on, naquit
Bruno, seul pape alsacien de l'Histoire sous le  nom de Léon IX
en fait, il vit le jour à Eguisheim
près de Colmar. L'imprenable rocher, haut de
664 m, avait une grande importance stratégique, mais le château qui le surmontait
fut détruit sur
l'ordre de Louis XIV. En 1830, on y construisit une chapelle, rebâtie
en style néoromain (1899),
qui possède une tour-belvédère (belle vue).
A ne pas rater si vous êtes dans la région.





Le Haut-Barr:   près de Saverne
Le château forteresse des évêques de Strasbourg,
surnommé (l'oeil de l'Alsace)
a été fondé au début
du XII ième siècle.
En 1168, l'évêque Rodolphe achète le rocher méridional et aménage la forteresse
romane dont
le logis et la chapelle constituent les vestiges encore visibles aujourd'hui.
Au XVI ième siècle, dans le contexte troublé des guerres de religions, l'évêque Jean de
Manderscheid
(1568-1592) entreprend d'importants travaux pour adapter la forteresse
aux progrès de l'artillerie et
y installer sa résidence. Après cette période, le château
n'aura plus de rôle
militaire important.
La tour de l'ancien télégraphe Chappe:
Cette tour faisait partie de la ligne télégraphique reliant Paris à Strasbourg de 1798
à 1852, entre
la station de Saint-Jean-Kourtzerode à l'ouest et celle du Kochersberg
à l'est.
Grâce au système inventé par Claude Chappe, la France s'était dotée en 1794
du premier
réseau de télécommunication au monde. La communication était réalisée
au moyen
de signaux géométriques répétés de station, distante d'environ 15 km.
Grâce à un dictionnaire, le message était codé au départ et décrypté a l'arrivée.



Le Château du Hohlandsbourg: est accessible par Husseren-les-Châteaux;
sa construction
remonte à 1279. Le château bénéficie depuis une quinzaine
d'années d'importants travaux
de restauration; il a été classé dès 1840 au titre
des monuments historiques.
On peut découvrir dans son enceinte un jardin médiéval,
des manifestations (balades poétiques,
fêtes médiévales, expositions).
Sa situation privilégiée au sommet de la
montagne permet par beau temps de voir
Strasbourg et Bâle.




Le château du Bernstein:  (Alt 552 m).
Le château fort en granit est l'un des plus anciens d'Alsace XIe siècle; il devint
la propriété de
l'évêché de Strasbourg jusqu'en 1580, puis il fut abandonné jusqu'au
XIXe siècle quand Felix
de Dartein l'acheta. Le donjon a une hauteur de 18 mètres,
on y a une
vue panoramique de toute la plaine d'Alsace.
On peut rejoindre à pied le château par un sentier
balisé depuis la chapelle
Saint-Sébastien à Dambach-
la-Ville, ou en voiture du côté de Blienschwiller.




Le château de Lichtenberg: (Alt 450 m).
Lichtenberg, commune du Bas-Rhin, dans la vallée de la Moder, Arr. de Saverne,
canton de la Petite-
Pierre. Le château est une des principales ruines féodales de la région;
imposant donjon gothique
du 14 ieme . Logis seigneuriaux aux belles façades Renaissance;
chapelle à voûte réticulée de la Sainte-
Trinité de 1580, classée, et mausolée des Lichtenberg.
(superbe panorama et randonnées pédestres).




Le château de Wangenbourg-Engenthal:
  (Alt 420m).
( près de Wasselonne).
Ruines féodales de Wangenbourg du 14 e siècle classées, donjon restauré en 1993
magnifique panorama.




Vue depuis le donjon, les fondations de l'intérieur du château.